Séminaire d'ouverture de la neuvième promotion du Dialogue d'avenir franco-allemand

Comment peut-on surmonter la cirse persistante que connaît la zone euro quand on a des modèles économiques différents ? Comment ont évolué les relations germano-russes et franco-russes dans le cadre du conflit en Ukraine ? Comment ce conflit a-t-il transformé la société civile ukrainienne ?

Ces problématiques de politiques étrangère et européenne étaient au cœur des discussions de ce premier séminaire de trois jours à Leipzig du Dialogue d'avenir franco-allemand, réunissant pour la neuvième année consécutive vingt jeunes professionnels et doctorants français et allemands afin de discuter du rôle joué par leur pays d'origine dans la gestion des défis actuels.

Accompagnés d'experts issus de domaines scientifiques, pratiques ou de la société civile, les participants pouvaient échanger des points de vue différents sur des thèmes actuels. De surcroît, à côtè de discussions de fond, ils ont également eu la possibilité de découvrir, lors d'une visite sur l'architecture de Plagwitz, comment la métamorphose de cette banlieu autrefois industrielle en un quartier d'habitation moderne peuple d'artiste a pu avoir lieu.

Programme du séminaire

Dialogue d'avenir franco-allemand: 2ème séminaire

Les avantages et les risques de l'accord commercial TTIP, les réponses allemande et française au "tourisme du djihad" et l'état d'avancement du nouvel agenda numérique - les thèmes abordés lors du deuxième séminaire du Dialogue d'avenir franco-allemand 2015 à Lyon renvoyaient à une grande diversité de problématiques actuelles sur lesquelles les participants ont pu échanger avec des experts issus du monde de la recherche comme de la pratique. En outre, la possibilité d'avoir une politique étrangère européenne a été soulevée lors d'un débat public.

Avec les Anciens du Dialogue d'avenir franco-allemand, le groupe a découvert dans le cadre du programme culturel le nouveau quartier lyonnais de la Confluence ainsi que le musée du même nom consacré à l'histoire culturelle de l'Homme.

Programme du séminaire

Troisième séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand au Royaume-Uni

Les thématiques traitées dans le cadre du troisième séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand ont été marquées par le pays hôte de cette année, le Royaume-Uni. Quel était l’impact des élections en mai 2015 sur la politique actuelle du pays ? Quelles sont les conséquences de la montée des partis populistes et eurosceptiques en France, Allemagne et Grande-Bretagne ? Comment la crise des réfugiés est-elle perçue dans les trois pays et quelle est la solution européenne à y apporter ?

Les participants ont également abordé la question du référendum britannique sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’Union européenne : Dans le cadre d’un atelier de travail, les participants français, allemands et britanniques se sont penchés sur la question de savoir à quoi l’Union européenne ressemblera en 2025, en partant du principe que le Royaume-Uni reste membre. Dans le cadre de leurs discussions, ils ont eu l’opportunité d’échanger avec le membre britannique du Parlement européen Richard Corbett. Dans le cadre du programme culturel, les participants ont découvert l’héritage industriel de Bradford et la vie multiculturelle de cette ville du Nord de l’Angleterre.

Programme du séminaire

Et si.. ? Le Dialogue d’avenir franco-allemand élabore une image de l’UE en 2025 – le Royaume-Uni en étant toujours membre

Le sujet principal du dernier séminaire à Bradford où 10 participants britanniques se sont joints à la promotion 2016 concernait l’avenir de l’Union européenne face à un éventuel « Brexit », une sortie du Royaume-Uni de l’UE.

A l’aide de la méthode de réflexion « Foresight », les participants ont développé une vision de l’UE en 2025.

Après un débat intense, les participants ont adopté la vision de l’UE en 2025 avec le Royaume-Uni en tant que membre après le referendum sur le Brexit. Par voie de « visioning », les participants se sont penchés sur la question de la forme et de l’apparence de l’Union en 2025 et ont choisit des sujets à développer : la démocratie, l’adhésion, la politique étrangère et de sécurité commune, la finance et l’économie, la cohésion sociale et le respect de l’environnement ainsi que la mobilité. Les objectifs visés pour chaque sujet se sont traduits par des titres de journaux, tels que « Les citoyens de l’UE peuvent voter dans l’ensemble du territoire de l’UE – quel que soit leur lieu de résidence ». A l’aide d’une cartographie dite « road mapping » des étapes nécessaires à la réalisation des objectifs fixés pour l’année 2025 ont ensuite été déterminées.

Le rapport est le fruit d’un atelier dans le cadre du Dialogue d’avenir franco-allemand, un programme pour les jeunes diplômés français et allemands, organisé par la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (dgap) et le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri) et soutenu par la Fondation Robert Bosch.

Une description détaillée de la procédure et des résultats se trouve ici en Anglais