Séminaire d'ouverture de la septième promotion du Dialogue d'avenir franco-allemand

Europe forteresse ou espace de liberté ? Les débats actuels sur les accords de Schengen ont été l’un des sujets abordés dans le cadre du « Dialogue d’avenir franco-allemand 2013». Les participants ont également discuté de la justice sociale en France, en Allemagne et en Europe, des relations avec l’Islam et de la coopération transatlantique dans la politique de sécurité. Ce séminaire d’ouverture, qui s’est déroulé à Munich du 12 au 14 avril 2013, a réuni la septième promotion du projet, composée de jeunes actifs et doctorants venus de France et d’Allemagne. Des experts français et allemands ont livré leurs analyses sur les thématiques définies et ont répondu aux questions et commentaires des participants du Dialogue d’avenir. A la suite des tables rondes, le groupe a eu l’occasion de visiter une brasserie traditionnelle de Munich et de participer à une visite guidée retraçant le rôle du national-socialisme et de la résistance à Munich.

Le Dialogue d’avenir franco-allemand, organisé conjointement par la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP), le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri) et la Fondation Robert Bosch, réunit tous les ans vingt futurs cadres français et allemands. Après l’ouverture réussie du Dialogue d’avenir vers la région méditerranéenne en 2012, un échange entre le groupe franco-allemand et des participants marocains aura également lieu au Maroc en 2013. Le projet soutient ainsi les échanges avec des jeunes actifs et doctorants de la région méditerranéenne, afin de faire fructifier les acquis de l’amitié franco-allemande auprès d’autres partenaires dans le cadre d’un contexte nouveau.

Programme du séminaire

Deuxième séminaire du Dialogue d'avenir franco-allemand

La France et l’Allemagne coopèrent-elles dans le cadre de la politique énergétique en Algérie ou sont-elles concurrentes ? Comment une convergence économique entre la France et l’Allemagne peut-elle être réalisée ? Et quelle forme devrait prendre une réforme de la zone euro ? Ces sujets ont été discutés par les participants du Dialogue d’avenir franco-allemand dans le cadre du deuxième séminaire du projet qui s’est déroulé à Lille.

Dans un second temps, une table ronde portant sur le Maroc a été organisée et les participants ont présenté des exposés sur les relations euro-méditerranéennes. Le séminaire a ainsi établi une passerelle avec l’Afrique du Nord où se déroulera en octobre 2013, à Rabat, le troisième séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand. Dans le cadre du programme culturel, les participants ont exploré à vélo l’ancienne capitale européenne de la culture et ont visité la maison natale de Charles de Gaulle.

Le séminaire a été organisé avec le soutien de l’Institut Goethe de Lille et du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement du Nord.

Programme du séminaire

Troisième séminaire du Dialogue d'avenir franco-allemand 2013

Quel sont les défis actuels des marchés de travail allemand, français et marocain ? Peut-on comparer les cultures d'entreprises françaises, allemandes et marocaines ? Et comment évolue la coopération dans le domaine de l'énergie ? Ces sujets ont été discutés par trente participants allemands, français et marocains réunis lors d'un séminaire de quatre jours qui s'est tenu dans la capitale marocaine, Rabat.

Le programme culturel du séminaire a emmené les participants dans le monde des contes orientaux, et ils ont également abordé ensemble, lors d'un module de formation, leurs valeurs communes ainsi que les préjugés que chacun cultive sur l'autre.

Le Dialogue d'avenir franco-allemand, organisé conjointement par la DGAP, l'Institut français des relations internationales et la Fondation Robert Bosch, réunit tous les ans vingt futur cadres français et allemands, qui lors d'échanges avec des experts, réfléchissent à des solutions en matière de politique allemande, française et européenne. En 2013, le projet a, pour la seconde fois, établi une passerelle avec l'Afrique du Nord et permis l'échange sur des sujets trilatéraux entre les participants allemands, français et marocains dans le cadre de ce troisième séminaire qui s'est déroulé au Maroc. Le projet soutient ainsi un échange avec des jeunes actifs et doctorants de la région méditerranéenne afin de faire fructifier les acquis de l'amitié franco-allemande auprès d'autres partenaires dans le cadre d'un contexte nouveau.

Programme du séminaire