Séminaire d'ouverture du Dialogue d’avenir franco-allemand

Le premier séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand 2011 s’est tenu à Lyon du 8 au 10 avril. Cette première rencontre a permis aux participants de faire connaissance et de découvrir le projet 2011. A cette occasion, Madame Irene Weinz, chargée de projet du programme « Relations Internationales, Europe de l’Ouest, Amérique, Turquie, Japon, Inde » à la Fondation Robert Bosch a présenté l’action de la fondation. Le programme de travail de ce séminaire d'ouverture avait pour objectif d'annoncer les thèmes étudiés par la promotion 2011: les prochaines échéances électorales en France et en Allemagne, les positions française et allemande dans le monde arabe, les relations des deux pays avec la Turquie, les relations internationales avec la présidence française du G20 et l'émergence des BRIC, etc. Dans ce cadre le participants ont également pu s'entretenir avec Ricardo Figueira, journaliste à Euronews, du traitement médiatique d'un enjeu national par une chaîne européenne avec l'exemple de la poussée électorale du front national. Les séances de travail ont été accompagnées d'une programmation culturelle axée sur la découverte de la ville de Lyon, grâce à un cours d'initiation à la gastronomie lyonnaise.

Le Dialogue d'avenir est conçu comme un laboratoire d'idées sur les relations franco-allemandes qu'il aborde sous différents angles, des enjeux nationaux aux défis européens et globaux. Il est organisé en partenariat par la DGAP et l'Ifri et le soutien de la Fondation Robert Bosch et réunit chaque année vingt jeunes Français et Allemands.

Programme du séminaire

Deuxième séminaire du Dialogue d'avenir franco-allemand

A un an des élections présidentielles, est-il possible de comparer le système français et allemand des partis politiques? Comment appréhende-t-on dans les deux pays l’actuelle réforme de la politique agricole commune et la crise de l’Union monétaire ? La France et l’Allemagne sont-elles confrontées de la même manière au recul de la classe moyenne ? Après avoir participé à une conférence publique consacrée à « la France et l’Allemagne face au printemps tunisien », les participants du Dialogue d’avenir franco-allemand se sont réunis à Berlin du 7 au 9 juillet 2011 avec des experts issus du monde de la recherche, de l’entreprise ou de la société civile, pour évoquer les grandes questions de l’actualité franco-allemande. En dehors des tables-rondes, les participants ont pu échanger avec Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Allemagne, visiter l’Ambassade de France sur la Pariser Platz et assister à la Theatherhaus Mitte à une discussion sur la vie des Français à Berlin.

 

Programme du séminaire

Troisième séminaire du Dialogue d'avenir franco-allemand

Comment l’Allemagne et la France coopèrent-elle dans le cadre de la présidence française du G20 en 2011? Comment évolue la culture stratégique de ces deux Etats voisins face aux nouveaux défis géopolitiques ? Quels processus de concertation franco-allemands accompagnent les négociations sur le nouveau cadre financier de l’UE ? Et quelles sont les positions de l’Allemagne et de la France face à la « nouvelle Turquie » et la puissance mondiale émergente qu’est l’Inde ? Telles sont les questions auxquelles les participants du Dialogue d’avenir franco-allemand ont tenté de répondre. Le troisième séminaire de la promotion 2011 a eu lieu du 13 au 16 octobre à Paris.

Au travers d’une visite guidée intitulée le « Paris arabe » et la visite de la Grande Mosquée, les participants ont à nouveau abordé le thème du Printemps Arabe, qui avait déjà fait l’objet d’une discussion lors du deuxième séminaire. Les participants ont pu approfondir ce sujet par le biais d’une lecture suivie d’un débat avec l’écrivain tunisien Tahar Bekri. Ce séminaire s’est prolongé par la désormais traditionnelle rencontre avec l’association des anciens participants de ce projet.

Programme du séminaire