Troisième séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand au Royaume-Uni

Les thématiques traitées dans le cadre du troisième séminaire du Dialogue d’avenir franco-allemand ont été marquées par le pays hôte de cette année, le Royaume-Uni. Quel était l’impact des élections en mai 2015 sur la politique actuelle du pays ? Quelles sont les conséquences de la montée des partis populistes et eurosceptiques en France, Allemagne et Grande-Bretagne ? Comment la crise des réfugiés est-elle perçue dans les trois pays et quelle est la solution européenne à y apporter ?

Les participants ont également abordé la question du référendum britannique sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’Union européenne : Dans le cadre d’un atelier de travail, les participants français, allemands et britanniques se sont penchés sur la question de savoir à quoi l’Union européenne ressemblera en 2025, en partant du principe que le Royaume-Uni reste membre. Dans le cadre de leurs discussions, ils ont eu l’opportunité d’échanger avec le membre britannique du Parlement européen Richard Corbett. Dans le cadre du programme culturel, les participants ont découvert l’héritage industriel de Bradford et la vie multiculturelle de cette ville du Nord de l’Angleterre.

La Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) et l’Institut français des relations internationales (Ifri) en coopération et avec le soutien de la Fondation Robert Bosch, ont lancé le Dialogue d’avenir franco-allemand afin d’encourager les jeunes cadres prometteurs. Le projet permet aux participants, jeunes actifs et doctorants, de débattre avec des experts des questions de politique française, allemande et européenne, afin de formuler des solutions et de développer des idées innovantes.

Comme il est aussi nécessaire d'associer les futurs décideurs d'un pays tiers aux échanges franco-allemands sur des questions d'actualité européenne afin d'enrichir les discussions et trouver les nouvelles solutions, le Dialogue d'avenir franco-allemand à été accueilli au Royaume-Uni en 2015.

Repenser la géométrie franco-allemande : Des triangles au service de l'intégration européenne

L'Union européenne est confrontée à différents défis : il s'agit de la fracture entre le Nord et le Sud, de la traditionelle opposition entre petits et grands Etats membres, ou encore des différences entre les pays qui appartiennent à la zone euro et les autres. 

Pour relever les défis avec succès la France et l'Allemagne doivent davantage intégrer leurs partenaires euroéens dans leur coopération. L'étude « Repenser la géométrie franco-allemande : des triangles au service de l'intégration européenne » analyse l'ouverture de la coopération franco-allemande à d'autres Etats et institutions. A travers dix études de cas, les auteurs identifient le potentiel de ces « trialogues » pour l'intégration européenne, en se concentrant sur quatre domaines : économie, politique étrangère et sécurité, énergie et migrations.

Cette étude a été réalisée dans le cadre du Dialogue d'avenir franco-allemand. En 2014, le projet s'est pour la première fois ouvert à un autre Etat membre de l'Union européenne, l'Italie d'abord, puis, en 2015, le Royaume-Uni. L'objectif est d'associer de futurs décideurs d'un pays tiers aux échanges franco-allemands sur des questions d'actualité euroéenne, et ainsi d'enrichir les discussions. Ce format a fait ses preuves et fait désormais partie intégrale du programme.

Alors que le Dialogue d'avenir expérimente l'ouverture de la coopération franco-allemande, il semble indispensable, en accompagnement, de nourrir les réflexions sur des formes de coopération trilatérales au service de l'intégration européenne.

Version allemande : "Den deutsch-französischen Dialog öffnen: Dreieckskonstellationen im Dienste der europäischen Integration"

Version française : « Repenser la géométrie franco-allemande : des triangles au service de l'intégration européenne »

Version anglaise : "Opening up the Franco-German Dialogue: How Trialogues Can Enhance European Integration"